Défier toutes les formes de discrimination, y compris la discrimination sur les campus, reste un élément central du travail du mouvement étudiant en Ontario. Malgré les réussites du travail de mobilisation des étudiantes et étudiants, de nombreux membres de la population étudiante, du corps enseignant et du personnel du secteur de l’éducation postsecondaire continuent d’être confrontés au racisme individuel et systémique dans les établissements d’enseignement partout en Ontario. Bien que les incidents de discrimination ne surviennent pas uniquement dans les collèges et universités, les manifestations ouvertes ou furtives de racisme sur les campus (en classe, en laboratoire, à la bibliothèque, dans les politiques de l’établissement, pendant les activités sociales) minent la mission des établissements postsecondaires.

Il est essentiel de combattre l’oppression sexospécifique et la violence sexuelle en continuant de travailler à l’échelle provinciale pour créer des campus plus sécuritaires et libres de toute forme de discrimination, et pour créer un système d’éducation sans obstacle. Pour obtenir de plus amples renseignements sur la campagne Non c’est non, ainsi que la trousse d’outils et la liste des ressources de soutien dans la province, suivez les liens sur cette page.