En 2014, le gouvernement provincial a annoncé son intention d’examiner la formule qui détermine la distribution des fonds publics aux 20 universités publiques de l’Ontario. Comme l’on prévoit que la population typique d’âge universitaire et collégial plafonnera au cours de la prochaine décennie, le gouvernement s’inquiète qu’une concentration sur la croissance des inscriptions ne donnerait pas aux établissements, au gouvernement ou aux étudiantes et étudiants la valeur pour leur argent. La Fédération et de nombreux autres intervenants et intervenantes ont exprimé leur scepticisme quant à l’hypothèse que le modèle actuel fondé sur les inscriptions favorise une croissance des inscriptions non soutenable et indiquent plutôt qu’un financement public inadéquat serait la cause du déclin de la qualité. La Fédération a participé aux Consultations sur le modèle de formule de financement des universités et a présenté un mémoire officiel au comité d’examen. Suivez le lien ci-dessous pour consulter le document Qu’on le fasse correctement pour de bon : Les priorités étudiantes pour renforcer et améliorer la formule de financement des universités de l’Ontario.

Download (PDF, 1.63MB)